Sergei Aschwanden,
Parrain d’Allez Hop Romandie

Le champion olympique de Judo Sergei Aschwanden parraine Allez Hop Romandie. Après avoir été au plus haut niveau, il laisse toujours une place centrale au sport dans sa vie et soutient les initiatives qui encouragent les gens à bouger.

L’interview

Sergei, vous avez arrêté la compétition en 2008 après une impressionnante carrière et votre médaille aux JO de Pékin. Le sport, c’est quoi pour vous aujourd’hui?
C’est un moyen de rester en forme et une partie de ma vie professionnelle. Je continue à faire un peu de fitness afin de garder la ligne et être capable de «me bouger», mais le sport est aussi lié à mes études à l’Université de Lausanne où nous pratiquons une grande variété de disciplines sportives. A côté de cela, je suis également directeur technique du Mikami Judo Club Lausanne (MJCL). Comme vous pouvez le constater, le sport prend encore une grande place dans ma vie de tous les jours.

Vous soutenez plusieurs associations, quelles sont les causes qui vous tiennent à coeur?
Effectivement, je suis parrain des projets l’école bouge et Allez Hop Romandie. Ces deux actions me tiennent à coeur car elles touchent une des thématiques essentielles pour se maintenir en santé: l’activité physique. Tandis que l’école bouge incite les jeunes enfants à bouger quotidiennement dans le cadre scolaire, le projet Allez Hop Romandie, quant à lui, offre d’excellentes possibilités aux adultes de pratiquer de façon régulière du sport. Les bénéfices pour la santé de l’activité physique ne sont plus à démontrer, elle permet entre autres de prévenir certaines maladies cardiovasculaires ainsi que l’obésité, un sujet dont on parle beaucoup. Moi qui adore le sport, il va de soi que je me sens comme un poisson dans l’eau en tant que parrain de ces deux projets.

Concernant Allez Hop Romandie, qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet?
Outre les bénéfices pour la santé que je viens de citer, je pense qu’Allez Hop Romandie apporte également un plus au niveau social. Les activités proposées par le programme permettent en effet à plusieurs personnes de se rencontrer sans trop de contraintes et de pouvoir pratiquer du sport de façon «simple». Tous ces éléments rendent le projet très intéressant et accessible.

Allez Hop Romandie propose des cours de Nordic Walking et de Running. Si vous deviez choisir entre les deux?
Je dois vous avouer que les sports d’endurance ne sont pas mon «dada» mais ayant été sportif de haut niveau, aimant l’action et la vitesse, mon choix se porterait plus sur le Running…

Quels sont vos projets d’avenir?
Réussir mon brevet de natation (ce qui n’est pas gagné car une pierre nage mieux que moi…), réussir mon Bachelor en sport à l’Uni de Lausanne et surtout rester en bonne santé.

Propos recueillis par Franco Genovese

(© Photo: Felix Imhof)

Biographie

Sergei Aschwanden naît en 1975 à Berne et grandit à Bussigny-près-Lausanne où il entre dans le judo club du village. Très vite son talent pour ce sport se manifeste et il est admis à l’école de Judo Mikami à Lausanne. Après l’obtention d’une Maturité Fédérale en économie acquise par un régime de sport et d’études, Sergei se dédie à plein temps au judo. En 2001, il intègre le Centre National du Sport de Perfomance (CNP) à Macolin où il passe 8 ans de sa vie. Le judoka poursuit une brillante carrière, il est notamment titré deux fois champion d’Europe, une fois vice champion du monde et huit fois champion Suisse de 1993 à 2003. Un parcours sportif qui atteint son sommet en 2008 avec une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin. En 2009, il décide de retourner en Romandie pour se consacrer à des études en sport à l’Université à Lausanne avec l’économie en branche mineure. Parallèlement aux études, Sergei est Directeur Technique du Judo club Mikami et enseigne à la Bourdonnette dans le cadre du «Projet Judo» du Canton de Vaud.

www.sergei.ch